Règlement Enduro Kid 2018

RÈGLEMENT DU CHAMPIONNAT DE LIGUE D'ENDURO KID 2018

Documents à télécharger :

ARTICLE 1 : DEFINITION

La Ligue Motocycliste Occitanie organise un Championnat de Ligue d'Enduro Kid. Toute personne physique ou morale qui organise ou qui prend part à cette compétition est censée connaître le présent règlement. Elle s’engage à se soumettre sans réserve à toutes ses prescriptions. Après l’ouverture des engagements, aucune modification ne devra être apportée au règlement particulier, sauf cas de force majeure et décision du Jury. Le cas échéant, tous les concurrents doivent être informés du changement avant le départ.

Le règlement particulier de chaque épreuve doit être conforme au règlement général et aux règles techniques et de sécurité de l'Enduro.

ARTICLE 2 : CALENDRIER

Voir le site Internet www.lmoc.fr.

ARTICLE 3 : ENGAGEMENTS

Le Championnat de Ligue d'Enduro Kid est ouvert aux pilotes titulaires d'une licence NJ ou NCO. Tout pilote participant à une épreuve du Championnat de Ligue d'Enduro Kid doit impérativement posséder au minimum le guidon d'argent. Les licenciés une manifestation pourront s'engager s'il reste des places. Les engagements s'effectueront auprès de chaque Club organisateur.

Les engagements seront ouverts jusqu'au vendredi de la semaine précédant la manifestation. Le montant de l'engagement est fixé à 35 euros pour les Mini Kid et à 50 euros pour les autres catégories. En cas de forfait, le pilote devra fournir un justificatif à envoyer, impérativement au plus tard le vendredi précédant l'épreuve, à l'adresse du Club organisateur.

Une somme de 10 euros pour frais administratifs sera déduite du montant du remboursement.

Il est souhaitable que les épreuves soient espacées au minimum de 15 jours et qu'elles ne soient pas organisées le même jour que les épreuves de trophées de France ne comptant pas pour le Championnat de Ligue d'Enduro Kid.

Les licences une manifestation sont acceptées et sont à prendre directement sur le site de la FFM.

Les pilotes possédant ce type de licence seront classés à l'épreuve, mais ne marqueront en aucun cas de points au Championnat de Ligue d'Enduro Kid.

Le club organisateur est libre de choisir le mode d’engagement et les chronométreurs qu’il désire.

ARTICLE 4 : NUMEROS DE COURSE – CATEGORIES

Une fois validé, le numéro de course restera identique pour toute la saison, quelle que soit la catégorie. Si une épreuve compte pour le Trophée de France, les numéros seront attribués et gérés par le Trophée de France et non par le Championnat de Ligue d'Enduro Kid. Aucune réclamation ne pourra être faite parce que le numéro n’est pas identique à celui du Championnat de Ligue d'Enduro Kid et inversement.

Les catégories du Championnat de Ligue d'Enduro Kid sont les suivantes :

  • Poussins (de 7 à 10 ans – 65cc maximum) – Age maxi : ne pas avoir 11 ans au 1er janvier
  • Benjamins (de 9 à 11 ans – 85cc 2T maximum) – Âge maxi : ne pas avoir 12 ans au 1er janvier.
  • Minimes (de 12 à 13 ans – 85cc 2T ou 150cc 4T maximum) – Âge maxi : ne pas avoir 14 ans au 1er janvier.
  • Cadets (de 14 à 15 ans – 85cc 2T ou 150cc 4T maximum) – Âge maxi : ne pas avoir 16 ans au 1er janvier.
  • Espoirs (de 13 à 16 ans – 125cc 2T ou 150cc 4T maximum) – Âge maxi : ne pas avoir 17 ans au 1er janvier.

Des démonstrations éducatives pourront être organisées pour des Mini Kid âgés de 6 à 8 ans et titulaires de la NJ1 ou LJD. Le nombre de pilotes, simultanément en action, est limité à 10 par éducateur sportif qualifié dont la présence est obligatoire.

Les pilotes âgés de 17 ans au 1° janvier de l'année du Trophée (125 cc 2T ou 150 cc 4T) pourront également participer à l'épreuve, mais ne pourront en aucun cas marquer des points au Championnat de Ligue d'Enduro Kid.

L'ordre de départ de la 1ière épreuve se fera dans l'ordre du classement du Championnat de l'année précédente puis dans l'ordre du classement provisoire de l'année en cours et cela dès la seconde épreuve.

ARTICLE 5 : CONTROLES ADMINISTRATIFS ET TECHNIQUES

Les contrôles administratifs et techniques se dérouleront le matin de l'épreuve de 8 h à 10 h. Ils pourront aussi avoir lieu en partie la veille. Dans tous les cas, il faudra se référer au règlement particulier de l'épreuve. Des contrôles de cylindrée pourront avoir lieu à n'importe quel moment de la journée, à charge aux pilotes de mettre à disposition une personne pour démonter et remonter la machine et de prévoir les pièces nécessaires. Le pilote désigné pour un contrôle de cylindrée devra présenter toutes les motos qu'il aura passées au contrôle technique et avec lesquelles il aura roulé. Les machines devront posséder la cylindrée, le châssis (cadre et bras oscillant) et le diamètre des roues d'origine, le reste étant libre. Tout coureur qui n'aura pas satisfait aux vérifications techniques et administratives aux horaires prévus se verra refuser le départ par le Directeur de course.

ARTICLE 6 : CLASSEMENTS

Le classement est établi en cumulant les temps des spéciales et des pénalités. Le pilote ayant réalisé le plus petit temps est déclaré vainqueur de sa catégorie.

Il y aura un classement par catégorie. Les points du Championnat seront attribués aux 15 premiers pilotes de chaque catégorie selon le barème suivant : 20, 17, 15, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1.

L'organisateur pourra établir un classement Scratch pour les Poussins, Benjamins, Minimes, Cadets et Espoirs.

ARTICLE 7 : TITRES ET RECOMPENSES

A chaque épreuve, une récompense sera obligatoirement offerte aux 3 premiers pilotes de chaque catégorie.

Des titres de vainqueurs de Championnat de ligue seront décernés aux premiers pilotes des catégories suivantes : Poussins, Benjamins, Minimes, Cadets et Espoirs.

Les 3 premiers pilotes de ces classements recevront une coupe ou une récompense.

ARTICLE 8 : PROTECTION DES PILOTES

Lors des reconnaissances, des entraînements et des courses, les pilotes devront être équipés :

  • D'une paire de bottes de moto, en cuir ou en matériaux synthétiques (homologuées),
  • D'une paire de gants en cuir ou matière équivalente,
  • D'un pantalon renforcé,
  • D'un vêtement en matière résistante qui couvre les bras.

Tout pilote présentant un équipement non conforme sera refusé par le Directeur de course.

Les casques et protections dorsale et pectorale des pilotes devront être conformité avec l'article 2 des règles techniques générales de l'Enduro.

ARTICLE 9 : MACHINES

Les cylindrées imposées sont 65 cc 2T, 85 cc 2T, 125 cc 2T et 150 cc 4T maximum, munies d'une boite à vitesses (cylindrées aux normes des constructeurs). Les motos automatiques sont acceptées pour les Mini Kid. La moto doit être propre. Les Commissaires Techniques vérifieront principalement :

  • La présence de la protection du pignon de sortie de boite,
  • La présence des embouts des poignées et du guidon,
  • La présence de la mousse de guidon,
  • Le niveau sonore suivant la discipline (méthode 2m max),
  • Les leviers (ils ne doivent pas être cassés),
  • Le coupe-circuit en état de marche,
  • Les plaques de couleur bleue, numéros blancs, lisibles (hauteur mini des chiffres : 70 mm) pour les mini kids, poussins et benjamins,
  • Les plaques de couleur blanche, numéros noirs, lisibles (hauteur mini des chiffres : 70 mm) pour les minimes, cadets et espoirs).

Chaque pilote doit avoir sur lui une bougie de rechange et une clé à bougie afin de ne pas pénaliser le groupe.

ARTICLE 10 : DEROULEMENT DES EPREUVES

La totalité du parcours de l'épreuve doit se trouver sur un domaine privé ou sur des voies à usage privatif.

Le circuit doit être tracé en formant une boucle dont le départ et l'arrivée doivent être à proximité du parc coureur.

La boucle doit être composée au maximum de deux tronçons de liaison et d'un tronçon de spéciale. Selon les catégories, Il est impératif d'accorder des périodes de repos aux pilotes (voir les RTS).

Après avoir parcouru la liaison, ils pourront marquer un temps de repos avant de s'élancer dans la spéciale (voir les RTS).

Aucune mécanique ne sera réalisée par une personne autre que le pilote durant ce temps.

Dès la sortie de la spéciale, les pilotes devront ravitailler au parc coureurs et marquer une pause de 30 minutes selon la catégorie (voir les RTS) avant de repartir dans la boucle suivante. Les liaisons doivent être parcourues sur des portions larges et très sinueuses en dehors de circuits tracés. Elles ne doivent pas être rapides. Les difficultés doivent être franchies par l'ensemble des pilotes du plateau (sauf pour les Mini Kid). Un tracé de contournement doit être prévu pour toutes les difficultés. Le délégué pourra parcourir avec l'organisateur la totalité des liaisons et pourra, si nécessaire, faire modifier le tracé s'il le juge trop rapide ou avec des difficultés trop importantes ou dangereuses.

Des commissaires seront chargés d'aider les pilotes aux abords des zones de franchissement. Des marshalls en moto devront encadrer un groupe de 12 pilotes maximum, afin d'assurer la sécurité de ceux-ci (au minimum un devant et un derrière).

Spéciale

La spéciale doit être entièrement balisée sur un terrain naturel, d'une durée comprise entre 3 et 10 minutes. Les difficultés rajoutées de type motocross doivent être en nombre restreint et facilement contournables et seront validées par le jury avant le départ de l'épreuve. La présence des parents ou des accompagnateurs ne sera pas tolérée sur la totalité de la spéciale (sauf en cas de panne ou de chute).

Zone spéciale

Une zone d'attente doit être balisée avant la spéciale. Elle permettra à tous les pilotes d'avoir le repos nécessaire indiqué dans les RTS. La mécanique est autorisée dans cette zone et dans le temps de repos imparti selon la catégorie du pilote.

Une fois cette zone passée, ni les parents, ni l'assistance ne peuvent intervenir. Le pilote entre au départ de la spéciale.

  • Sanction pour non-respect des consignes : 1 minute.
  • Sanction pour non présentation à l'heure au CH :1 minute.
  • Reprise d'une spéciale pour casse ou autre : 1 minute.
  • Aide extérieure : 1 minute de pénalité (sauf en cas de panne).

Une ambulance et un médecin (au minimum) doivent être présents près du départ de la spéciale.

Le temps de liaison entre chaque spéciale ne pourra pas être supérieur à 60 minutes selon la catégorie.

A la fin du tour, le pilote devra se reposer au minimum 30 minutes selon les catégories afin de repartir pour la boucle suivante.

Les pilotes ne pourront pas parcourir dans la journée :

  • Plus de 4 fois la spéciale pour les catégories Poussins et Benjamins,
  • Plus de 5 fois la spéciale pour la catégorie Minimes – Cadets,
  • Plus de 6 fois la spéciale pour la catégorie Espoirs.

ARTICLE 11 : PROCEDURE DE DEPART

Un carton de pointage (ou équivalent) sera donné à tous les pilotes avec mise en place d'un pointage type contrôle horaire au départ. Les pilotes partiront par groupe de 12 maximum selon le planning de départ de la course prévu par le club. Les pilotes devront être présents au moins 5 minutes avant l'heure de départ dans la zone parc fermé. Ils devront parcourir, moteur arrêté en poussant leur machine, la distance qui les sépare de la zone de départ. Les pilotes se positionneront dans la zone de départ 1 minute avant le top départ, moteur éteint.

Au top départ, les pilotes auront 1 minute pour démarrer leur machine et s'élancer. Au-delà, ils devront sortir de la zone en poussant leur machine en direction de la liaison. La présence des parents n'est pas autorisée dans la zone de départ.

Si un pilote prend le départ en retard, il sera pénalisé de 60 secondes par minute de retard.

Si un pilote ne prend pas le départ à l'heure fixée moteur en marche dans sa minute, il sera pénalisé de 10 secondes.

Si le pilote ne respecte pas le code sportif et le règlement fédéral, il sera pénalisé de 2 minutes par infraction constatée. Au-delà de la 3ème infraction, une exclusion pourra être prononcée par le Jury de l'épreuve.

ARTICLE 12 : RECLAMATIONS

Il est rappelé que le droit de réclamation, d'un montant de 75 euros, doit être déposé auprès du Directeur de course dans la demi-heure suivant l'affichage des résultats (lorsqu'il s'agit de réclamations relatives aux classements) et qu'il doit être assorti, lorsqu'il suppose un démontage du moteur, d'une caution de 75 euros en plus.

Cette somme sera remboursée si la réclamation est reconnue fondée. Dans le cas contraire, elle sera envoyée à la FFM avec le rapport de clôture. Il est rappelé que le Directeur de course peut faire démonter toute machine de son choix, à l'arrivée, sans que le pilote puisse prétendre à une quelconque indemnité.

ARTICLE 13 : OFFICIELS

Pour chaque épreuve, un Jury sera constitué. Il sera composé de :

Membres votants :

  • Président du Jury (délégué désigné par la Commission nationale),
  • Deux Commissaires sportifs, Ces officiels seront au minimum Commissaires sportifs Enduro 1er degré.

Membres non-votants :

  • Le Directeur de course,
  • Le médecin,
  • L'organisateur,
  • Le responsable du contrôle technique,
  • Le responsable du chronométrage,
  • Toute autre personne autorisée par le Jury.

ARTICLE 14 : REGLES ENVIRONNEMENTALES

Les pilotes devront respecter les règles environnementales mises en place par l'organisateur. Il est obligatoire d'utiliser un tapis environnemental qui devra être constitué d'une semelle imperméable et de textile absorbant et dont les dimensions minimales sont de 2 m x 1 m.

Sanction : non utilisation du tapis environnemental : 1 minute

Les tear-off sont interdits. En cas d'utilisation, le pilote sera disqualifié. Les roll-off sont autorisés.

Pendant toute la durée de l'épreuve, le nettoyage à l'eau sous pression (jets d'eau, nettoyeur haute pression, …) des motos est strictement interdit.

Sanction : 5 minutes de pénalité.

Tout bruit dans le parc coureur au-delà de 22 heures est interdit.

Sanction :

  • 1ère infraction : avertissement
  • 2ème infraction : exclusion du pilote

ARTICLE 15 : RESPONSABLE

Le responsable du Championnat de Ligue d'Enduro Kid est Eric LUNIER (N° Licence 248169).

Téléphone : 06 83 36 69 41

Mail : eric.lunier19@orange.fr

Partenaires

Actualités

Remise des prix 2018

Remise des prix 2018

17 décembre 2018 |   |  , , ,

La remise des prix de la Ligue Motocycliste Occitanie s’est tenue dans la superbe salle de Pratgraussals d’Albi ce dimanche 16 décembre, en présence de plus de 500 invités parmi lesquels, Madame Stéphanie Guiraud-Chaumeil (Maire d’Albi), Messieurs Michel Franques (Maire adjoint), Bernard Gilabert (représentant de la Région Occitanie) ou encore Roger Fleys, premier lauréat de la licence d’or FFM en Occitanie.

Voir toutes les actualités