Primo licence FFM : l’offre 2018-19

30 août 2018 |   |  , ,

01 49 23 77 00
Site web

ffm@ffmoto.com

La Fédération Française de Motocyclisme renouvelle à partir de ce jeudi 30 août son offre Primo licence FFM permettant aux pratiquants de sport moto de bénéficier d'une licence annuelle compétition ou entraînement d’une validité de 16 mois, soit jusqu’à 4 mois offerts !

Autrement dit, pour une souscription de licence annuelle par une personne dite « primo-licencié » à compter du 30 août 2018, la licence sera valable du 30/08/2018 au 31/12/2019.

20180830offreprimolicence1819

Comment faire ?


Pour être éligible à la règle dite « primo-licencié », le pratiquant devra remplir l'une ou l’autre de ces conditions :

>>> Ne jamais avoir été licencié à la FFM;
>>> Pour les anciens licenciés, ne pas avoir renouvelé sa licence annuelle (compétition ou entraînement) lors des saisons 2017 et 2018.

Cliquez ici pour demander votre primo licence FFM 2018-19

Consultez les tarifs primo licence FFM 2018-19

Bon à savoir


>>> Toute demande de licence effectuée avant ce jeudi 30 août 2018 ne pourra pas bénéficier de cette offre.
>>> Pour demander une licence compétition, passez préalablement votre CASM ! Cliquez ici pour obtenir toutes informations à ce sujet.
>>> Pas besoin du CASM pour demander une licence entraînement (NET).
>>>
Astuce : demandez votre primo-licence entraînement (NET) pour commencer à rouler sur les circuits, passez le CASM, transformez votre licence entraînement NET en licence compétition NCO. Cela ne vous coûtera que la différence de prix + 10€ de frais de gestion.

 

Partenaires

Moto Passion 34

Moto Passion 34

Site Web
Lycée François Marty

Lycée François Marty

Site Web
Révolte Racing

Révolte Racing

Site Web

Actualités

Motocross en France : les circuits de légende

Motocross en France : les circuits de légende

24 septembre 2020 |  

Un nouveau beau-livre vient enrichir la collection de la Fédération Française de Motocyclisme. L’ouvrage intitulé « Motocross en France : les circuits de légende » retrace l'histoire des 48 circuits français ayant été le théâtre de compétitions internationales. Solidement ancrés dans la ruralité, ces bastions du « cross » sont pour certains toujours en pleine vitalité, comme le circuit du Puy de Poursay de Saint-Jean-d'Angély (17) ou la piste Raymond Demy à Ernée (53). D'autres ont par contre totalement disparus, comme La Fosse aux Loups à Montreuil (93), ou Saint Roman à Beaucaire (83).

Voir toutes les actualités