Opération primo-licencié !

18 août 2017 |  , , , , , , , ,  |  , ,

Au 1er septembre 2017, la Fédération Française de Motocyclisme renouvelle son opération primo-licencié permettant de bénéficier d'une licence annuelle compétition ou entraînement d'une validité de 16 mois, soit jusqu'à 4 mois offerts (exemple : pour une souscription le 1er septembre 2017 : licence valable jusqu'au 31/12/2018).

Pour être éligible à la règle dite « primo-licencié », le demandeur devra effectuer sa demande à partir du 1er septembre 2017 et devra remplir l'une ou l’autre de ces conditions :

  • Ne jamais avoir été licencié à la FFM.

OU

  • Pour les anciens licenciés, ne pas avoir renouvelé sa licence annuelle (compétition ou entraînement) lors des saisons 2016 et 2017.

Pour simplifier vos démarches administratives, l'intranet fédéral vous permet désormais en quelques clics seulement, de saisir votre licence annuelle au travers de notre application en ligne et d’en effectuer le paiement.

Pour tout savoir sur la licence annuelle (où la demander, les tarifs…), cliquez ici !

Bon à savoir

  • Toute demande de licence effectuée avant le 01/09/2017 ne pourra pas bénéficier de cette offre.
  • Pour demander une licence compétition, passez préalablement votre CASM ! Cliquez ici pour obtenir toutes informations à ce sujet.
  • Pas besoin du CASM pour demander une licence entraînement (NET).
  • Astuce : demandez votre primo-licence entraînement (NET) pour commencer à rouler sur les circuits, passez le CASM, transformez votre licence entraînement NET en licence compétition NCO. Cela ne vous coûtera que la différence de prix + 10€ de frais de gestion.

Partenaires

Révolte Racing

Révolte Racing

Site Web
Kawa Toulouse

Kawa Toulouse

Site Web
Pascal Finot Formation

Pascal Finot Formation

Site Web

Actualités

Annulation des épreuves se déroulant sur la voie publique

Annulation des épreuves se déroulant sur la voie publique

23 octobre 2020 |   |  

Dans le cadre des mesures sanitaires renforcées par l'Etat pour lutter contre la Covid-19, le décret 2020-1262 du 16 octobre 2020 est venu interdire les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique.

Voir toutes les actualités