Jérémy GUARNONI et les autres… !

30 avril 2018 |   |  , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

NOGARO FSBK 2018
2ème manche du
Championnat de France Superbike
28 & 29 Avril 2018
© PHOTOPRESS
Tel: 04 93 37 95 96
info@photopress.fr
Site web

La pluie a été le facteur déterminant des courses du dimanche organisées par l’ASM Armagnac Bigorre sous la coupe de la FFM. Une semaine après un week-end placé sous le signe du soleil et de la chaleur aux 24 Heures Motos, l’ensemble du plateau FSBK a dû être vigilant sur le circuit de Nogaro (32) pour éviter les pièges d’une piste déclarée « wet ».

DU COTE DE L’OCCITANIE

En Superbike, c’est donc le carton plein pour Jérémy GUARNONI (ASM Armagnac-Bigorre) qui domine les débats de la catégorie reine. En Challenger, c’est un autre pilote de chez nous, Gabriel PONS (ASM Armagnac-Bigorre) qui prend les commandes. Nicolas ESCUDIER (FAST 48) est quant à lui 7e.

En Supersport, Guillaume ANTIGA (ASM Armagnac-Bigorre) est à la bagarre pour le podium, avec seulement 5 points de retard sur le 3e. 

En Pré Moto 3, il était difficile pour Marceau LAPIERRE (FAST 48) de faire aussi bien qu’au Mans. Il conserve toutefois la première place dans une catégorie où il semble difficile de déterminer un favori… A noter la participation d’Elie ROUSSELOT (MS Occitan), habitué du Championnat de Ligue Occitanie Moto 25 Power

Dans la catégorie Honda CBR 500R Cup, Thomas WOLFARTH (ASM Armagnac-Bigorre) est 7e. En Junior, Celian RIQUELME (MC du Lac) est 2e du général devant Mathieu SALOME (MC du Circuit d’Albi) et Nicolas PERRIER-COULON (MC Bagnolais).

En European Bike, Florian BRUNET-LUGARDON (ASM Armagnac-Bigorre) est 2e. Cyril BRUNET-LUGARDON (ASM Armagnac-Bigorre) est 9e.

En Sidecar F1, les équipages de l’ASM Armagnac-Bigorre prennent position : Franck BARBIER / Goulven CROCHEMORE et Paul LEGLISE / Maxime OLLIGER sont respectivement 7e et 8e. En 600cc, Didier SIRO / Yann SIRO sont 2e. 

La Ligue Motocycliste Occitanie est fière de ses pilotes dont les résultats sont à mettre en avant.

SUPERBIKE  

COURSE 1 : PAS LOIN D'UNE DEMI-MINUTE D'AVANCE POUR GUARNONI

Le 1er rôle de la course Superbike revient à… Jérémy GUARNONI (Kawasaki Tech Solutions) ! Le local de l'étape s'élance en tête et offre une véritable démonstration de force à son public. Le sociétaire du Team Tech Solutions tue très vite le suspense et fait cavalier seul pendant les 18 tours de course. Erwan NIGON (Honda), Matthieu LUSSIANA (BMW) et Kenny FORAY (BMW Tecmas) tentent de rester au contact non sans mal.  

LUSSIANA ne parvient pas à contenir très longtemps les assauts de FORAY qui trouve l'ouverture au bout de 3 tours. De son côté, NIGON tente de se maintenir en deuxième position jusqu'à la mi-course : moment où FORAY décide de produire son effort et prendre le meilleur sur le pilote Honda. Bien installé au second rang, FORAY creuse l'écart sur la dernière partie de course et se classe 2ème.

Morgan BERCHET (Yamaha) crée la surprise et revient du milieu de tableau. Il prend tour à tour le meilleur sur LUSSIANA et NIGON pour compléter le podium ! 

Le paddock observe les contre-performances d'Axel MAURIN (Yamaha) et David PERRET (Honda) qui terminent respectivement 10ème et 11ème, les deux pilotes sont habitués à réaliser de meilleurs résultats : revanche en seconde manche ?

À 2 tours de l'arrivée, la Direction de Course agite le drapeau rouge suite aux chutes de Bryan LEU (Yamaha), Alex SARRABAYROUSE (Suzuki LMS) et Jonathan HUGOT (Yamaha) dans le même virage. Le fait de course met fin aux débats et fige le classement.

En Superbike Challenger, Gabriel PONS (Kawasaki) se montre intouchable à domicile et évolue même parmi le Top 10 au scratch. Derrière le pilote du Team Thomas Superpole, Hugo CLERE (Suzuki LMS) termine second devant Maxime BONNOT (BMW Tecmas), 3ème.

COURSE 2 : SCORE PARFAIT POUR GUARNONI

Le départ de la dernière course du week-end est donné à 17h15 sur le circuit de Nogaro. Alors que tout le paddock attend de voir Jérémy GUARNONI (Kawasaki Tech Solutions) passer la ligne de chronométrage en tête au premier tour, c'est Erwan NIGON (Honda) qui pointe au premier rang à la surprise générale.

Le public gersois assiste à une course particulièrement mouvementée, les pilotes ne se font pas de cadeau et chacun donne le meilleur ! Après quelques tours sur une piste séchante, Jérémy GUARNONI, en pneus mixtes, augmente la cadence et revient sur NIGON (Honda) en perte de vitesse sur ses pneus pluie. Le pilote de la Kawasaki n°111 fait plaisir à son public et gère parfaitement sa course pour conclure un week-end parfait avec 2 pôles, 2 meilleurs tours en course et 2 victoires !

À sa poursuite, Kenny FORAY (BMW Tecmas) prend le meilleur sur NIGON et va chercher la deuxième place. Le Champion en titre 2017 confie en conférence de presse qu'il était difficile de faire mieux qu'une deuxième place à Nogaro face à GUARNONI.  

Malgré les nuages menaçants sur le circuit gersois, Morgan BERCHET chausse sa Yamaha de pneus « slick », une stratégie qui s'avère payante au vu de son résultat : il termine 3ème et relègue NIGON au pied du podium.

Que dire de Gabriel PONS (Kawasaki) ? 5ème du classement scratch et large vainqueur de la catégorie Superbike Challenger malgré un départ compliqué, « Ponpon » a dominé ses adversaires à domicile.  

Dixième, Axel MAURIN a fait un bon début de course au sein des hommes de tête. Une performance imitée par le représentant de la marque italienne, David MUSCAT (Ducati), qui termine aux portes du top 10. 

Côté Challenger, Maxime BONNOT (BMW Tecmas) subtilise la deuxième place à Hugo CLERE (Suzuki LMS) qui monte sur la dernière marche du podium.

En Superbike, Jérémy GUARNONI empoche 107 points sur 108 possibles après les deux premières étapes : impressionnant ! Kenny FORAY, second avec 80 points doit réagir pour ne pas laisser s'envoler son plus grand adversaire. Avec 3 troisième places en 4 courses, Morgan BERCHET siège logiquement au troisième rang du championnat avec 59 points.

Côté Superbike Challenger, Gabriel PONS (89 points) prend la tête du classement général pour un petit point devant Hugo CLERE (88 points). Maxime BONNOT (70 points) complète le top 3 provisoire.

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

COURSE 1 : TOUS LES TOURS POUR BOULOM

Les 14 tours de piste ne sont pas encore entamés et un fait de course résonne déjà au sein du paddock : le poleman Borja QUERO (Yamaha) chute pendant le tour de chauffe et ne peut prendre le départ.  

Cédric TANGRE (Suzuki), auteur du holeshot, chute malheureusement dès le premier virage, le Champion 2017 parvient à repartir et s'accroche pour sauver les points de la 8ème place !

C'est Enzo BOULOM (Yamaha) qui se retrouve en tête devant Guillaume ANTIGA (Yamaha), Louis BULLE(Yamaha), Clément STOLL (Triumph) et Guillaume POT (Yamaha) dans les premiers tours de course. Le leader, impressionnant d'aisance sur la piste humide, creuse l'écart jusqu'au drapeau à damier et signe une victoire bien méritée.

À la poursuite de l'homme de tête, STOLL augmente le rythme et s'isole en seconde position après avoir pris le meilleur sur BULLE et ANTIGA. Suite à un problème mécanique sur sa Yamaha n°3 au 5èmetour, « Loulou » est obligé de jeter l'éponge. De son côté, POT chute et ne peut reprendre part au débat. ANTIGA accède donc naturellement à la troisième marche du podium.

Félix PERON (Yamaha) s'élance de la 19ème position et pointe au 4ème rang durant la quasi-totalité de la course et chute à 2 tours de la fin, dommage ! Guillaume RAYMOND (Yamaha) profite des déboires de PERON pour prendre la 4ème place de ce second débat.

En Trophée Pirelli 600, quatre pilotes évoluent roue dans roue tout au long de la course au sein d'une hiérarchie mouvante. Valentin GRIMOUX (Yamaha) s'impose sur la piste humide avec 5 secondes d'avance sur Joris INGIULLA (Yamaha) talonné de près par Gaëtan MATERN (Kawasaki). Dylan MILLE (Yamaha) doit, quant à lui, se contenter de la 4ème position.

COURSE 2 : AVANTAGE BOULOM SOUS LA PLUIE

Une nouvelle fois, Cédric TANGRE réussit la meilleure envolée mais le pilote de la Suzuki n°1 part à la faute dès le premier virage sans pouvoir repartir.

L'homme fort du matin, Enzo BOULOM (Yamaha) n'en demandait pas tant ! Avec un adversaire aussi solide que TANGRE au tapis, la voie semble libre pour le pilote originaire d'Alès. Au-dessus du lot ce week-end, personne n'est en mesure de rivaliser avec BOULOM qui creuse immédiatement l'écart !

Les places se figent dans les tours suivants, Clément STOLL (Triumph) évolue en seconde position suivi par Guillaume ANTIGA (Yamaha), Louis BULLE (Yamaha) et Guillaume RAYMOND (Yamaha). Alors que les écarts commencent à se creuser, la « safety car » entre en piste suite à la chute d'un concurrent à 8 tours de l'arrivée. Tout le travail est à refaire pour les pilotes !

Malgré ce fait de course durant lequel les écarts se resserrent, BOULOM conserve la tête et confirme sa domination du jour. STOLL et ANTIGA complètent respectivement le podium en 2ème et 3ème position. La 4ème place est à mettre au crédit de Louis BULLE qui perd les reines du Championnat…

À la sortie du « safety car », Martin RENAUDIN (Yamaha) et Benoit DELORENZO (Yamaha) ont recollé à Guillaume RAYMOND. Ils profitent de la proximité pour s'emparer des 5ème et 6ème positions. Le pilote de la Yamaha n°27 passe finalement la ligne d'arrivée au 7ème rang.

En Trophée Pirelli 600, Gaëtan MATERN (Kawasaki) bataille fermement pour la victoire avec Valentin GRIMOUX (Yamaha). Le pilote de la Kawasaki n°14 tire finalement son épingle du jeu et s'impose devant GRIMOUX, second. Dans la même seconde que son prédécesseur, Dylan MILLE (Yamaha) monte sur la dernière marche du podium.

En Supersport, Clément STOLL (82 points) prend les rênes du Championnat et relègue Louis BULLE(79 points) à la troisième place pendant que BOULOM (79 points) s'intercale second au gré d'un week-end productif.

Côté Trophée Pirelli 600, Gaëtan MATERN conserve la première place avec 87 points devant Valentin GRIMOUX (74 points) et Joris INGIULLA (58 points).

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

COURSE 1 : PERRIN À L'AISE SOUS LA PLUIE 

La piste mouillée ne semble pas déranger Bartholomé PERRIN (Moriwaki), qui caracole en tête en début de course et voit revenir Alexis BOUDIN (Beon Yamaha) dans son sillage les tours suivants. L'auteur de la pole position se place au deuxième rang et emmène dans sa roue Tony BALLOT (Moto Challenge) parti 12ème ! 

Autre acteur important de la catégorie, Guillaume JUCHA (Moriwaki) occupe le 4ème rang avec une longueur d'avance sur Marius HENRY (Honda) en bagarre avec Exupéry BEAUMONT (Mir KTM).

À quelques tours de l'arrivée, BALLOT part à la faute et délaisse la 3ème place du podium au profit de JUCHA. BALLOT termine 4ème devant HENRY.

En toute fin de course, il y a du mouvement en position de pointe, un mano à mano d'anthologie à lieu entre BOUDIN et PERRIN. Finalement le pilote de la Moriwaki n°39 passe la ligne d'arrivée devant BOUDIN.

À noter, les deux féminines de la catégorie, Line VIEILLARD (NSF Yamaha) et Chloé BATTU (Moriwaki) terminent respectivement 9ème et 11ème.

COURSE 2 : LE DOUBLÉ POUR PERRIN

Deux départs et deux holeshots pour Bartholomé PERRIN (Moriwaki) ! Alexis BOUDIN (Beon Yamaha) pointe en deuxième position mais se voit distancé tour après tour. Tel un véritable métronome sous la pluie, PERRIN démontre une régularité sans faille et s'envole vers la victoire. BOUDIN gère sa fin de course et confirme la 2ème place. 

Loin derrière, le peloton s'organise et les positions se figent. Tony BALLOT (Moto Challenge) confirme sa bonne forme et monte sur son premier podium de la saison, au 3ème rang. Révélation du week-end, parviendra-t-il à confirmer lors de la prochaine étape ?

Les 4ème et 5ème positions sont à mettre au crédit de Marius HENRY (Honda) et Marceau LAPIERRE (Beon Yamaha).

Les deux jeunes filles de la catégorie ont une fois de plus démontré leur vaillance et viennent s'installer dans le top 10 avec une 7ème place pour Line VIEILLARD (Yamaha) et une 9ème place pour Chloé BATTU (Moriwaki).

Marceau LAPIERRE reste en tête du classement provisoire avec 71 points devant Line VIEILLARD (57 points) et Alexis BOUDIN qui s'invite dans le top 3 avec 55 points.

SIDE-CAR 

COURSE 2 : MOREAU / ARIFON FAIT DE L'OMBRE AU CHAMPION

Excellent départ pour l'auteur de la pole position MOREAU / ARIFON et son dauphin DELANNOY / ROUSSEAU qui pointe en 1ère position dès le premier passage sur la ligne de chronométrage. Les deux Sides ne se lâchent pas d'une semelle et à la surprise générale, c'est MOREAU / ARIFON qui l'emporte sur le multiple Champion de France.

Dans sa carrosserie verte, le châssis alimenté d'un moteur 600cc de LE BAIL / LEVEAU se livre un échange musclé avec le Side F1 de BARBIER / CROCHEMORE dont la différence de puissance fait finalement la différence. Ce dernier s'impose alors en 3ème position laissant LE BAIL / LEVEAU au pied du podium et au premier rang de la catégorie 600cc.

Occupant la 5ème position lors des premiers tours, le duo familial SIRO perd du terrain face aux F1 de LEGLISE / LAFON et VINET / VINET. SIRO / SIRO se classe finalement 7ème au général et 2ème des 600cc. CARRE / DUPUIS réalise une meilleure prestation que la course de la veille et complète le podium de la catégorie.

Au classement provisoire scratch, MOREAU / BRICHARD est en tête avec 59 points devant LE BAIL / LEVEAU (58 points) et VINET / VINET (54 points). À noter DELANNOY / ROUSSEAU occupe pour le moment la 4ème place avec 47 points.

En 600cc, LE BAIL / LEVEAU est donc en tête avec 82 points devant SIRO / SIRO (51 points) et CARRE / DUPUIS (37 points).

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2018, la FFM diffusera chaque soir d'épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle fsbk et le site fsbk.fr.

D'autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d'un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2018

28–29/04 – NOGARO (32) – ASM Armagnac Bigorre
16–17/06 – LEDENON (30) – MC Ledenon
30/06–01/07 – MAGNY-COURS (58) – MC Nevers et Nièvre
14–15/07 – PAU ARNOS (64) – MC Pau Arnos
25–26/08 – CAROLE (93) – MC Motors Events
22–23/09 – ALBI (81) – MCC Albi

Contenus associés

Dimanche 17 juin

17 juin 2017 |  , , , , ,  |  , ,

MC DE L'ARMAGNAC


FSBK à Nogaro ce weekend !

FSBK à Nogaro ce weekend !

25 avril 2018 |   |  , ,

La caravane du FSBK fait étape à Nogaro (32) les 28 et 29 avril prochains. Organisée par l’ASM Armagnac Bigorre sous la tutelle de la Fédération Française de Motocyclisme, la 2ème étape de la saison permettra aux leaders de s’affirmer et aux challengers de répliquer : la course au titre est belle et bien lancée !

SUPERBIKE : GUARNONI EN BONNE VOIE ? Après avoir pris 53 points sur 54 possibles au Mans, Jérémy GUARNONI (Kawasaki) se présente comme le grand favori à Nogaro. Pour cause, le...


Le FSBK arrive à Nogaro !

Le FSBK arrive à Nogaro !

3 mai 2017 |   |  , ,

Le Championnat de France Superbike arrive au circuit Paul Armagnac de Nogaro le weekend du 6 et 7 mai 2017.

Après une ouverture au Mans, le Championnat de France Superbike prend la route du circuit Paul Armagnac de Nogaro, une étape incontournable de la compétition organisée par l’ASM Armagnac Bigorre sous...