Faites le plein de sensations en 2020 : les licences sont arrivées !

3 décembre 2019 |  

Site web

La saison 2020 est lancée depuis ce lundi 2 décembre. L'ensemble des licences nationales proposées par la Fédération Française de Motocyclisme est disponible sur l'intranet fédéral http://licencie.ffmoto.net. Pour rappel, ces dernières sont valables du 1er janvier au 31 décembre 2020.

Qu’apporte concrètement une licence ?

  • Un dispositif de protection spécifiquement adapté à la pratique du sport motocycliste pour rouler en toute sérénité à l’entraînement et/ou en compétition. Pour encore plus de tranquillité, des garanties complémentaires spécialement négociées pour les licenciés peuvent être également souscrites en plus des garanties de base.
  • L'accès à 700 sites de pratique répartis sur l'ensemble de l'hexagone pour assouvir en toute sécurité sa passion.
  • La possibilité de participer à l’une des 1200 épreuves organisées chaque année sous l’égide de la FFM.
  • L'opportunité de devenir acteur du développement du sport moto en France.

Nouveauté : Une nouvelle licence annuelle entraînement réservée aux jeunes pilotes (âgés de 6 ans à 11 ans) vient compléter la liste des licences déjà existantes. Cette licence, au tarif de 105 €, permettra à de nombreux jeunes de s'initier à la moto, comme de s'adonner à une pratique de loisirs pour l'ensemble de nos disciplines (motocross, vitesse…).

CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFORMATIONS 

Partenaires

MCC Albi | Alexis Masbou Expérience

MCC Albi | Alexis Masbou Expérience

Site Web
CDM 31

CDM 31

Site Web
Pôle Mécanique de la Montagne Noire (EFM)

Pôle Mécanique de la Montagne Noire (EFM)

Site Web

Actualités

Retour sur le Supermot’ à Lohéac

21 juin 2021 |   |  ,

Le circuit du Clos d'Ahaut, à Lohéac (35) a été le théâtre de la deuxième épreuve du Championnat de France Supermotard insane-parts.com, qui était organisée par le MC Roazhon Supermot', l'ASK Lohéac, et le CMPN Grand Ouest. Une nouvelle fois, les organisateurs ont réussi à mettre en place une épreuve sans faille malgré les conditions sanitaires incertaines. La météo capricieuse a changé la donne samedi, la pluie ayant forcé la Direction de Course à fermer la partie terre pour l'après-midi. Les essais chrono de samedi se sont donc déroulés uniquement sur le bitume, tandis que les courses dimanche se sont déroulées presque intégralement au sec.

Voir toutes les actualités