Coup d'envoi du 24MX Tour dans le Tarn

11 mars 2020 |   |  , , , ,

06 89 51 76 26
Site web

Cette année encore c'est le circuit de Castelnau de Lévis, aux portes d'Albi, qui va accueillir la première épreuve du 24 MX Tour. L'affiche est plus belle que jamais avec la présence de nombreux top pilotes présents parmi les 250 engagés à cette épreuve qui regroupera les catégories Elite MX1-MX2, Juniors 125 et Espoirs 85.

Castelnau a de tous temps un haut lieu des championnats de France, et pour la troisième année consécutive c'est la catégorie reine du 24 MX Tour qui fera donc étape dans le Tarn mi mars. Première des sept épreuves de la saison, celle ci est d'autant plus excitante que tout le monde a travaillé dur cet hiver pour progresser, et que Castelnau sera une belle occasion de voir ce qu'il en est dans des conditions très avantageuses puisque le tarif d'entrée n'est que de 15 Euros pour le weekend !

Des champions du Monde en MX1

La liste d'engagés est plus belle que jamais, que ce soit au niveau des pilotes ou même des Nations puisque l'on retrouvera derrière la grille des Belges et des Suisses, comme à la belle époque des cross inters. Champion sortant Maxime Desprey a changé de moto et de team, apposant sur une Yamaha du team GSM son joli #1 qu'il va bien sûr tenter de conserver cette saison face à des rivaux qu'il connaît bien et d'autres qu'il va (re)découvrir dans quelques jours. Parmi ces derniers on retrouve deux vainqueurs de GP en la personne du Belge Jeremy Van Horebeek et du Suisse Valentin Guillod, pensionnaires de l'écurie Honda SR titrée l'an passé avec Desprey. Engagés sur l'intégralité du Mondial tous deux vont arriver avec déjà deux GP ‘dans les pattes' et seront quelque part la référence du moment ! Autre champion du Monde, mais par équipes cette fois, Christophe Charlier revient à ses premiers amours sur une Kawasaki du team SN Motorsports, lui qui s'est imposé à la fois au MX des Nations et aux 6 Jours d'enduro ! Un autre vainqueur du MX des Nations, également ancien champion du Monde MX2, sera derrière la grille : Jordi Tixier, qui vient de bâtir son propre team JT911 à l'aube de cette saison. Et dans cette lignée de champion on trouve sur la liste d'engagés un certain Christophe Pourcel, qui après avoir décroché des titres Mondiaux et Américains replonge dans le grand bain !

Jeremy Van Horebeek (Médiacross)

Christophe Charlier (Médiacross)

Des outsiders en pagaille

On l'aura compris, ça va bastonner grave pour se faire une place sur le podium ! Et ce d'autant que de nombreux outsiders entendent bien jouer les trouble fêtes, qu'ils soient étiquetés spécialistes du sable (Milko Potisek, Richard Fura), valeurs sûres de la catégorie (Nicolas Aubin, Valentin Teillet) ou considérés comme de jeunes loups aux dents longues (Dan Houzet, David Herbreteau, Zachary Pichon, Nicolas Dercourt, Jimmy Clochet, Anthony Bourdon). Difficile de pronostiquer un top dix ou même un top cinq, tant le niveau semble homogène avant ce coup d'envoi qui dégagera une première hiérarchie.

Zachary Pichon (Médiacross)

Un fauteuil vacant en MX2

Stephen Rubini se consacrant au Mondial et Valentin Teillet de retour en MX2, la situation est on ne peut plus ouverte dans cette catégorie ou aucun nom ne se dégage. Engagés par Livia Lancelot les Australiens Bailey Malkiewicz et Nathan Crawford ont comme l'Américain Mitchell Harrison l'expérience des GP, mais rien ne dit que cela sera suffisant pour contrer les tricolores qui entendent bien rester maitres chez eux ! Sur le podium l'an passé Tom Guyon est l'une des références de la catégorie, tout comme Calvin Fonvieille qui jouera à domicile, Yannis Irsuti de retour en MX cette saison, Adrien Malaval auteur de plusieurs coups d'éclat en 2019 ou Pierre Goupillon qui avait dû quitter la scène sportive trop tôt l'an passé suite à une blessure. Ajoutez à cette belle liste un Matheo Miot lui aussi avide de revanche après blessure, des Arnaud Aubin, Lucas Imbert ou Julien Roussaly et vous avez là une belle brochette de prétendants aux podiums.

Tom Guyon (Médiacross)

Les jeunes poussent aux portes !

Avec près de 80 engagés dans chacune des catégories Juniors (125) et Espoirs (85) on peut dire qu'il y a de la relève en France ! Les redoublants ont bien sûr la faveur du pronostic, avec une belle brochette puisqu'à l'exception de Florian Miot le podium de la saison passée est resté dans la catégorie avec Xavier Cazal (#2 en 2019) et Saad Soulimani. Montés eux de la catégorie 85 ou ils avaient squatté le podium l'an passé Quentin Prugnières, Maxime Grau et David Guillemot Scheid partent cette fois à l'assaut du junior, tout comme Alexis Fueri et Diego Haution qui avaient eux terminé au pied du podium. Ajoutez à cette liste le Letton Mairis Pumpurs et le Néerlandais Ivano Van Erp, et tout est ouvert côté hiérarchie dans cette catégorie. En Espoirs la situation semble encore plus ouverte dans la mesure ou aucune confrontation n'a encore eu lieu et qu'ils seront près de 80 à tenter de se qualifier samedi 14 Avril.

Xavier Cazal (Médiacross)

Des conditions avantageuses

Ayant toujours veillé à maintenir des tarifs attractifs, le club de Castelnau est resté fidèle à ses (bonnes) habitudes en fixant le tarif d'entrée à 15€, l'accès au paddock restant bien sûr gratuit tout comme le programme de la manifestation. Les premières motos entreront en piste samedi à 9h00 pour les premiers essais, les premiers départs étant donné dès samedi après modo pour les catégories Espoirs et Juniors. Dimanche il faudra se lever un peu plus tôt puisque c'est à 8h00 que partiront les premiers essais, les courses s'échelonnant ensuite de 11h15 à 17h30. 

Pour tout renseignement : 06 89 51 76 26

Partenaires

Moto-Club Catalan (EFM)

Moto-Club Catalan (EFM)

Site Web
NC Compétition

NC Compétition

Site Web
FAST 48 (EFM)

FAST 48 (EFM)

Site Web

Actualités

Devenez entraîneur et formateur !

Devenez entraîneur et formateur !

4 juin 2020 |  

Vous souhaitez devenir entraîneur et formateur ?

Pascal Finot Formation et le CREPS de Toulouse organisent une formation pour devenir entraîneur et formateur.

Voir toutes les actualités