Carton plein pour nos pilotes en Promosport

26 juillet 2021 |   |  , ,

Les 24 et 25 juillet, le Moto Club de Lédenon et la Fédération Française de Motocyclisme accueillaient la 4ème manche des Coupes de France Promosport. Sur le vertigineux tracé du Circuit de Lédenon, les pilotes se sont livrés de belles batailles avant de basculer dans la deuxième partie de saison. Découvrez lesquels d'entre eux en sont sortis victorieux…

Du côté de la LMOC, nos pilotes étaient ils avantagés sur leur terre ? Toujours est il qu’ils ont été particulièrement en réussite : Maxime Gucciardi (MGB MC) en 1000 Promosport, Thomas Herriau (MGB MC) en 600 Promosport, D Jefferson Delbosc (ASM Armagnac Bigorre) en 400 Promosport, Livio Mirabel (MS Occitan) en 125 Promosport remportent leurs 2 courses (à part la 2e pour Livio). Ils se placent ainsi tous sur le podium de leur classement général provisoire respectif et pensent rêver du titre. 

PROMO 1000 

COURSE 1 : GUCCIARDI VAINQUEUR DEVANT RIZZA

Au 1er tour, le poleman Maxime HERTZBERG (Yamaha) sort du triple gauche en tête. Seul pilote à rouler en 1'25, HERTZBERG crée rapidement l'écart sur ses poursuivants.

Après 3 tours, Alexandre SANTO DOMINGUES (Yamaha) emmène un groupe de pilotes composé de Maxime GUCCIARDI (Yamaha), Kévin TRUEB (Honda) auteur d'un bon départ depuis la 7ème place, ainsi que Ludovic RIZZA (Yamaha) et Léonard VIGNAT (Yamaha).

Au 5ème tour, grâce au rythme imposé par SANTO DOMINGUES, le groupe de poursuivants revient au contact du leader.

À 11 tours de l'arrivée, alors qu'il vient de prendre la tête la course, SANTO DOMINGUES est victime d'une panne mécanique au virage du pont, le pilote de la Yamaha n°195 doit abandonner. C'est donc Maxime HERTZBERG qui mène à nouveau le groupe de tête que Benjamin COLLIAUX (Yamaha), 6ème, semble en mesure de rejoindre.

Dans la descente vers le virage n°8, GUCCIARDI fait les freins à HERTZBERG et s'empare des commandes de la course. Au 3ème rang, RIZZA fait le forcing pour tenter de revenir également sur HERTZBERG. Distancés, TRUEB, VIGNAT et COLLIAUX sont respectivement 4ème, 5ème et 6ème à 5 tours du drapeau à damier.

Dans le 14ème tour, HERTZBERG commet une erreur dont RIZZA profite pour prendre la 2ème place et revenir dans la roue de GUCCIARDI. Le duel est lancé entre les deux premiers du classement provisoire.

À l'arrivée, GUCCIARDI décroche une victoire importante après avoir résisté aux attaques de RIZZA. Pour sa première course de la saison, HERTZBERG s'offre une belle 3ème place devant le pilote suisse, TRUEB, au pied du podium. Sur la ligne d'arrivée, COLLIAUX garde l'avantage devant VIGNAT et se classe 5ème.

COURSE 2 : GUCCIARDI ENCHAINE ET SE RAPPROCHE DE RIZZA AU CLASSEMENT

Grâce à un excellent départ, la Yamaha n°7 de Maxime GUCCIARDI pointe en tête à l'issue du 1er tour. Le leader emmène Maxime HERTZBERG (Yamaha) dans sa roue alors que Ludovic RIZZA (Yamaha) éprouve quelques difficultés pour rester au contact.

Au 3ème tour, HERTZBERG et GUCCIARDI sont roue dans roue alors que le groupe de poursuivants se forme : Benjamin COLLIAUX (Yamaha), Ludovic RIZZA, Alexandre SANTO DOMINGUES (Yamaha), Kévin TRUEB (Honda) et Léonard VIGNAT (Yamaha). En tentant de prendre le dessus sur ses adversaires, COLLIAUX chute dans le fer à cheval et disparait du classement.

Il reste 5 tours à couvrir quand un coup de théâtre intervient aux avant-postes ! Le malheureux HERTZBERG est victime d'une rupture de chaine et laisse donc GUCCIARDI seul en tête. Le groupe de chasseurs, lui s'est écrémé, SANTO DOMINGUES et RIZZA se disputent le second rang, devant TRUEB et VIGNAT distancés.

Au terme des 18 tours de course, GUCCIARDI signe un 3ème succès consécutif et recolle peu à peu à RIZZA au classement provisoire. La suite de la saison s'annonce passionnante entre ces deux hommes. En augmentant le rythme dans les derniers kilomètres, SANTO DOMINGUES maintient l'écart avec RIZZA et monte sur la 2ème marche du podium complété par ce dernier qui reste tout de même leader de la catégorie reine. Pour la deuxième fois du week-end, TRUEB se classe 4ème, devant VIGNAT qui complète le top 5.

PROMO 600

COURSE 1 : HERRIAU SURVOLE LA COURSE  

Dans les premiers tours de piste, Thomas HERRIAU (Yamaha) prend le large. Derrière lui, Samuel TRUEB (Honda) se retrouve isolé au second rang. Moins efficaces au départ, Lilian DI LORENZO (Yamaha), Florian REAUX (Yamaha), Willem ZIMMERMANN (Yamaha) et Benjamin VAUCHER (Suzuki) prennent le pilote suisse en chasse.

Après 8 tours, Samuel TRUEB est repris par ce quatuor, avant que Loïc MEUNIER ne fasse la jonction avec ces hommes et que VAUCHER ne chute et n'abandonne. Ces pilotes forment désormais un groupe de 5 en lice pour la 2ème marche du podium.

À 2 tours de l'arrivée, pendant qu'HERRIAU gère sa course, les débats s'animent dans le groupe de poursuivants, DI LORENZO et ZIMMERMANN sont distancés l'un après l'autre.

À l'arrivée, HERRIAU s'impose avec la manière, plus de 14 secondes devant REAUX, 2ème. Le pilote de la Yamaha n°3 domine MEUNIER, 3ème, alors que TRUEB passe la ligne en 4ème position. Derrière, ZIMMERMANN et DI LORENZO conservent leurs rangs, 5ème et 6ème.

COURSE 2 : HERRIAU DOUBLE LA MISE

Ultra dominateur en course 1, Thomas HERRIAU (Yamaha) prend à nouveau un départ tranchant et s'échappe en position de pointe. Alors que Samuel TRUEB (Honda) part à la faute et chute, un groupe élargit de 7 poursuivants se met en ordre de marche.

Après 6 tours, Thomas HERRIAU domine toujours les débats pendant que Loïc MEUNIER (Yamaha) hausse le rythme et étire le groupe composé de Lilian DI LORENZO (Yamaha), Florian REAUX (Yamaha), Remi TASTET (Yamaha), Willem ZIMMERMANN (Yamaha), Benjamin VAUCHER (Suzuki) et Tom BELLAIRE (Yamaha).

À mi-parcours, HERRIAU ne prend plus de risque gère son effort. Dans son dos Loïc MEUNIER creuse l'écart avec le reste du groupe qu'intègre Noan VASTA (Yamaha).

À 4 tours de l'arrivée, les cartes sont redistribuées pour compléter le podium, MEUNIER est repris par REAUX et DI LORENZO. De leur côté, BELLAIRE, VAUCHER, TASTET, ZIMMERMANN et VASTA sont distancés.

Sans surprise, HERRIAU passe la ligne d'arrivée avec plus de 13 secondes d'avance sur son poursuivant le plus proche. Dans un dernier effort, MEUNIER s'offre la 2ème place juste devant REAUX, 3ème, et DI LORENZO, 4ème, qui n'est pas parvenu à monter sur le podium ce week-end. VAUCHER intègre le top 5 au dépend de ZIMMERMANN, 6ème, BELLAIRE, 7ème, VASTA, 8ème et TASTET, 9ème.

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : FEUTZ SUR SA LANCÉE

Pour ce 4ème rendez-vous de la saison, les concurrents du Promosport 500 s'élancent les premiers. Pour l'occasion, Grégory DEBAIX (Honda) prend le meilleur envol depuis la pole position.

Le pilote de la Honda n°16, s'échappe dès le 1er tour et un groupe de 4 pilotes se constitue derrière lui : Maxime FEUTZ (Honda), Emmanuel LENTAIGNE (Honda), Patrice DI GRGORIO (Honda) et Lucas LENTAIGNE (Honda).

Au 4ème tour, L. LENTAIGNE part à la faute dans le virage n°5 et rétrograde dans le classement. Pendant que DEBAIX pilote sereinement en tête de course, le groupe de 3 poursuivants éclate, FEUTZ est 2ème, plus d'une seconde devant E. LENTAIGNE isolé et DI GREGORIO est distancé.

À la mi-course, L. LENTAIGNE rentre dans la voie des stands et abandonne.

En totale maitrise, DEBAIX s'impose et met la pression à ses adversaires pour le classement général. Après une bataille intense dans les deux derniers tours, FEUTZ décroche la 2ème place devant E. LENTAIGNE. De son côté, Patrice DI GREGORIO conserve sa 4ème place jusqu'à l'arrivée et Yannick LANIEL (Honda) complète le top 5.

Suite à une décision du jury, DEBAIX est déclassé pour le motif suivant : « machine non conforme »

COURSE 2 : FEUTZ SAISIT À NOUVEAU SA CHANCE

Auteur d'un nouveau bon départ depuis la pole position, Grégory DEBAIX (Honda) garde la tête. Alors que Patrice DI GREGORIO (Honda) chute dans le 1er tour, Lucas LENTAIGNE (Honda) tente rester au contact du leader de la course.

Après 6 tours, DEBAIX compte 2 secondes d'avance sur L. LENTAIGNE. Au 3ème rang, Maxime FEUTZ (Honda) fait l'effort pour revenir dans la roue de la Honda n°91. De leur côté, Emmanuel LENTAIGNE (Honda), 4ème et Yannick LANIEL (Honda), 5ème sont distancés.

Coup de théâtre dans l'avant-dernier tour, DEBAIX puis E. LENTAIGNE rentrent aux stands… FEUTZ hérite donc de la 1ère place et de la victoire devant L. LENTAIGNE et c'est LANIEL qui complète le podium. Emmanuel LEPREVOST (Honda) et Mathieu RAYNAUD (Honda) intègrent le top 5 dans cet ordre.

PROMO 400

COURSE 1 : LA REACTION DE DELBOSC

Revanchard après son déclassement lors des deux dernières courses, D'Jefferson DELBOSC (Kawasaki) est intraitable en ce début de week-end. Après avoir signé une magnifique pole position, DELBOSC file en tête dès le 1er tour. Le duo Oreste BAZE (Kawasaki) – Benjamin RICHARD (Kawasaki) se positionne pour les autres places du podium.

À la mi-course, la situation ne change pas, DELBOSC gère son effort pendant que BAZE et RICHARD sont à la lutte. Aux 4ème et 5ème rangs, Théo DAVID (Kawasaki) et Valentin ROEDEL (Kawasaki) sont roue dans roue.

Dans le dernier tour, plus de 15 secondes derrière le victorieux DELBOSC, BAZE prend le meilleur sur RICHARD pour s'emparer de la 2ème place ! Au pied du podium, DAVID poursuit sa bonne saison devant ROEDEL, 5ème. À noter, Noa POTVIN (Kawasaki) perd gros dans la course au titre en se classant seulement 9ème à l'arrivée.

COURSE 2 : DELBOSC INTOUCHABLE

Au départ de la pole position, D'Jefferson DELBOSC (Kawasaki) entame la course tambour battant. Dans le peloton, personne n'est en mesure de suivre le pilote de la Kawasaki n°4. Un groupe de 3 pilotes se constitue dans le dos du leader de la course, Oreste BAZE (Kawasaki) emmène Benjamin RICHARD (Kawasaki) et Théo DAVID (Kawasaki).

Pendant que DELBOSC maitrise son sujet, BAZE et RICHARD faussent compagnie à DAVID. De son côté, Noa POTVIN (Kawasaki) est en difficulté au 5ème rang, aux prises avec Gwendal RIBET (Kawasaki) et Valentin ROEDEL (Kawasaki).

À l'arrivée, DELBOSC conclut un week-end parfait en Promosport 400 avec 2 pole positions converties en 2 victoires ! Peut-être de quoi espérer revenir dans la course au titre d'ici la fin de saison… BAZE conforte son leadership en montant sur la 2ème marche du podium malgré l'attaque dans le dernier tour de RICHARD, 3ème. De son côté, DAVID conserve la 4ème position jusqu'à l'arrivée alors que RIBET et REODEL sont 5ème et 6ème devant POTVIN, 7ème.

PROMO 125

COURSE 1 : MIRABEL DOMINE LE QUATUOR

En catégorie 125cc, la course est spectaculaire, du départ à l'arrivée 4 pilotes s'offrent une bataille de haute volée. Finalement, Livio MIRABEL (Suzuki) est le plus prompt et s'impose devant Valentin MATHIEU (Suzuki), 2ème et Pierre VERRIER (Suzuki), 3ème. David DA COSTA (Suzuki) est le « perdant » et se classe 4ème à moins d'une seconde du vainqueur.

COURSE 2 : VERRIER VAINQUEUR À LA PHOTO FINISH

Après un drapeau rouge au 1er tour, la course est relancée pour 8 boucles.

Un groupe de 5 pilotes emmené par Gaëtan PRUNIER (Suzuki) se constitue aux avant-postes, il est complété par Livio MIRABEL (Suzuki), Pierre VERRIER (Suzuki), David DA COSTA (Suzuki) et D'Jefferson DELBOSC (Suzuki).

Au terme d'un bataille impressionnante notamment dans le dernier tour, la direction de course désigne Pierre VERRIER vainqueur après vérification vidéo. MIRABEL passe la ligne en 2ème position aux côtés de PRUNIER, 3ème. Passés tout proche des places d'honneur, DA COSTA et DELBOSC doivent se contenter des 4ème et 5ème positions.

MOTO 5

COURSE 1 : CALIGNY DEVANCE FONTES

Jusque dans le dernier tour, la situation est indécise entre les trois pilotes de la catégorie Moto 5. C'est donc en toute fin de course qu'Enzo CALIGNY (Fulgur) fait la différence et s'impose au nez et la barbe de Jules FONTES (MIR). Distancé seulement un tour plus tôt, Djanylson GOMEZ (MIR) monte sur la 3ème marche du podium.

COURSE 1 : GOMEZ SANS CONCURRENCE

Après les abandons de Jules FONTES (MIR) et Enzo CALIGNY (Fulgur), Djanylson GOMEZ (MIR) couvre les 8 tours de course et remporte la victoire.

PROMO MASTER

COURSE 1 : DESMARIS CRÉE LA SURPRISE

Après plusieurs chutes et deux drapeaux rouges successifs au départ, les pilotes de la catégorie Promo Master s'élancent pour un « sprint » de 8 tours.

Dans cet exercice, Cédric DESMARIS (Yamaha) se montre le plus à l'aise. Le pilote de la Yamaha n°110 écarte la concurrence en tout début de course pour s'offrir une 1ère victoire. Au terme d'une lutte acharnée, Lionel ANCELIN (Yamaha) devance Gérald MUTEAU (Yamaha), 3ème. Pour 1 millième de seconde, Ludovic DESCOURS (Yamaha) se classe 4ème devant le leader de la catégorie Olivier ULMANN (Yamaha) qui voit s'envoler sa série d'invincibilité de 6 courses.

COURSE 2 : DESMARIS VAINQUEUR DEVANT LES CHAMPIONS

En début de course, le vainqueur de la veille Cédric DESMARIS (Yamaha) s'échappe, Olivier ULMANN (Yamaha) se retrouve isolé en 2ème position.

À mi-parcours, Cédric DESMARIS et Olivier ULMANN se disputent la tête, Gérald MUTEAU (Yamaha) en profite pour faire la jonction avec les deux leaders. Le trio de tête entame une bataille pour le gain de la course. Derrière eux, Jean-Paul ODERIO (Yamaha) et Lionel ANCELIN (Yamaha) sont en embuscade, à moins de 2 secondes.

Dans l'avant dernier tour, en essayant de faire les freins à DESMARIS, MUTEAU manque de chuter et laisse filer le pilote de la Yamaha n°110 qui signe le doublé dans le Gard. À l'arrivée, MUTEAU conserve sa position devant ULMANN, 3ème. Après la chute d'ODERIO dans le dernier tour, ANCELIN hérite de la 4ème place. De son côté, ODERIO conclut au 11ème rang.

PROMO SIDECAR

COURSE 1 : BOUCHER / BOUCHER RENOUE AVEC LA VICTOIRE

En Promo 1, BOUCHER / BOUCHER poursuit sa route vers le titre. Les deux frères font la différence en début de course pour finalement conforter leur statut de favori avec une nouvelle victoire, la première depuis Nogaro. De son côté, JACQUEMMOZ / ENJALBERT est 2ème à l'arrivée, devant, MOREL / PIRAT, 3ème qui a dû s'employer pour contenir les attaques de MASSACRIER / BRUCHET, 4ème.

Chez les Promo 2, ERAGNE / CESCUTTI devance DECOURS / DECOURS. Les deux châssis courts réalisent une belle performance en se classant respectivement 5ème et 6ème du général. Le leader provisoire de la catégorie, LACOUR / LACOUR monte sur la 3ème marche du podium.

COURSE 2 : BOUCHER / BOUCHER ENCHAINE

Dans la catégorie des châssis longs, BOUCHER / BOUCHER est imbattable sur le circuit de Lédenon. Le side n°21 remporte la course 2 avec plus de 18 secondes d'avance sur JACQUEMMOZ / ENJALBERT, 2ème, jamais en position de concurrencer le vainqueur ce week-end. Sur la 3ème marche du podium, le paddock retrouve MOREL / PIRAT s'étant défait de MASSACRIER / BRUCHET, 4ème.

En Promo 2, ERAGNE / CESCUTTI signe nouvelle victoire grâce à une 5ème place au scratch. Absent depuis Croix en Ternois, le pilote du side n°217 signe un beau retour à la compétition. Montent également sur la boite : CROCHET / PACHOUD, 6ème et LACOUR / LACOUR, 7ème.

PROMO DÉCOUVERTE  

COURSE 1 : GODEFROY VAINQUEUR DE LA TRIANGULAIRE

Dans cette course, la bataille entre 1000cc voit Come GODEFROY (Suzuki) s'imposer devant Julien DELCAMP (Suzuki), 2ème et Jonathan FERNANDES (Yamaha) monte également sur la boite.

COURSE 2 : BIS REPETITA

Aux prises avec Julien DELCAMP (Suzuki) jusque dans les derniers tours, Come GODEFROY (Suzuki) s'impose devant la Suzuki n°26. De son côté, Jonathan FERNANDES (Yamaha) complète une nouvelle fois le podium. 

CALENDRIER 2021

06 – 08 août – Magny-Cours (58) – Moto Club Nevers et de la Nièvre
27 – 29 août – Anneau du Rhin (68) – Moto Club Passion Vitesse
24 – 26 septembre – Pau Arnos (64) – Moto Club Pau Arnos
08 – 10 octobre – Carole (93) – MC Motors Events

Partenaires

SN Diffusion

SN Diffusion

Site Web
Pascal Finot Formation

Pascal Finot Formation

Site Web
Assurances Lestienne

Assurances Lestienne

Site Web

Actualités

Calvin Fonvieille Champion de France National MX 250

7 septembre 2021 |  

L’annulation du Motocross à Labarthe du 2-3 octobre a eu pour conséquence de mettre fin prématurément au Championnat de France National MX 250. De ce fait, le classement provisoire établi au soir de l'épreuve de Glénac (56) qui s'est disputée le 29 août dernier vaut donc pour classement final. Il sacre Calvin Fonvieille (AGS Puech-Rampant) devant Romain Pape et Lucas Imbert (MC Aspiranais).

Voir toutes les actualités